Cocini
Cochons d'inde | Hamsters nains | Hamsters syriens | Gerbilles | Souris domestiques | Rats domestiques

Les souris domestiques

D’où sont-elles originaires et où vivent-elles ?

Les hommes ont domestiqué les souris depuis au moins trois mille ans. Les premières descriptions concernant les souris proviennent d’un dictionnaire chinois datant de 1100 avant Jésus-Christ. Ce livre décrit l’élevage et les différentes couleurs de ces animaux. Dans la Grèce antique, les souris élevées étaient considérées comme un médium permettant d’accéder à la sagesse et de prévoir l’avenir. Les souris apprivoisées que nous élevons comme animaux domestiques descendent de la souris qui habite nos maisons et sont également nommées souris domestiques. Ce nom tout à fait approprié lui vient de ce que les élevages produisent actuellement des spécimens présentant une grande variété de couleurs. La souris est présente partout dans le monde à l’exception de quelques îles. Elle a une grande capacité d’adaptation et aime vivre dans l’entourage des hommes.

Caractéristiques.

Les souris sont des animaux nocturnes alternant de courtes périodes de repos et d’activités. Elles sont le plus actives au crépuscule et durant la première moitié de la nuit. Durant la journée, elles se cachent dans leur nid. Ce sont de très bonnes grimpeuses et nageuses, extrêmement rapides et vives. Les souris vivent en groupes familiaux, se reconnaissent à leur odeur et sont sociables. Les souris étrangères au groupe sont chassées de façon agressive. Les mâles produisent une urine dégageant une forte odeur et peuvent se battre avec acharnement. Certains sortent blessés de ces bagarres. L’espérance de vie de la souris est généralement de 2 à 3 ans.

 

La reproduction des souris domestiques.

La souris s’élève facilement. Elle est sexuellement mature à l’âge d’environ cinq semaines, cependant, il est préférable d’attendre qu’elle atteigne 8 à 10 semaines pour la reproduction. La femelle est en chaleur tous les 4 à 6 jours, durant environ douze heures. L’accouplement a lieu plusieurs fois. Les petits naissent dans le nid au bout d’environ 21 jours. Ils sont nus, aveugles et sourds. Leur pelage commence à pousser au bout de deux jours et leurs yeux s’ouvrent le troisième jour. Au bout de quatorze jours de gestation, il est préférable de retirer les mâles du nid. La femelle serait immédiatement saillie et pourrait mettre une nouvelle portée au monde avant que la première portée ne soit autonome. Plus la souris est âgée plus le nombre de périodes de fécondité diminue. Pour éviter les gestations indésirables, il est préférable de séparer les sexes.

 

 

Dans quel habitat la souris domestiques se sent-elle à l’aise ?

Il existe différentes façons d’aménager la demeure d’une souris. Les différents types de cage présentent l’avantage d’assurer une bonne aération ; avantage que ne présentent pas les conteneurs en verre munis d’un couvercle (en verre également) : la souris peut alors être atteinte d’affections des voies respiratoires causées par l’odeur d’urine. Les dimensions minimales d’une cage devant héberger deux souris sont les suivantes : 50 cm de largeur, 30 cm de longueur et 30 cm de hauteur. Plus la cage est grande, plus il est possible de placer de jouets pour l’animal. La souris apprécie les roues et doit avoir une petite maison. Il est préférable de lui donner de l’eau au moyen d’une bouteille ; la nourriture peut être placée sur la litière ou dans un bac. Disposez la nourriture à différents endroits pour que la souris puisse aller à sa recherche.

 

Comment manipuler une souris ?

Il est conseillé d’attraper les souris à la base de la queue, le plus près possible du corps. Posez ensuite, dès que possible, l’animal sur un support ou dans un contenant. Ne laissez pas la souris pendre trop longtemps par la queue, car elle trouve cette position désagréable, pourrait tenter de se retourner et vous mordre la main. Si la souris est bien apprivoisée, il est possible de la poser sur votre main et de la soulever. Il est également possible de placer une main sous l’abdomen et de la soulever. Si vous ne savez pas si une souris est apprivoisée, la première méthode est la meilleure et permet d’empêcher que la souris ne prenne la fuite.

Le menu journalier.

Le menu de la souris doit se composer, comme celui de tout animal, d’une certaine alimentation de base, lui permettant de croître en bonne santé et d’atteindre l’âge adulte. Il est actuellement aisé de se procurer un menu de base composé de graines qu’il convient cependant de compléter avec des légumes et des fruits. Il est également très important de donner du foin à la souris, ainsi que de l’eau fraîche tous les jours. Pour rester en bonne condition physique, les souris absorbent en 24 heures leur poids corporel en aliments et eau. Les souris jaunes et rouges ont une tendance héréditaire à l’obésité. Limitez, pour ces animaux, l’apport de graines oléagineuses.

 

Veillez à sa santé.

Une souris peut, comme tout autre animal, tomber malade ou souffrir de parasites. Il est alors nécessaire de la soigner. Les souris en bonne santé sont vives, ni trop grosses, ni trop maigres, ont un poil brillant et les yeux, le nez et les oreilles propres, etc. La souris est assez sensible aux maladies infectieuses. Beaucoup de pathologies peuvent être évitées en respectant une bonne hygiène dans la cage et son environnement et en nourrissant correctement l’animal. La souris est un animal domestique qui s’élève facilement, cependant il convient de la placer dans une cage ne lui permettant pas se s’échapper. Il existe différentes variétés de souris, mais la souris apprivoisée est élevée comme animal domestique depuis plus de trois siècles. En cas de maladie, consultez un vétérinaire connu pour son expérience spécifique dans le domaine des maladies de la souris.