Cocini
Cochons d'inde | Hamsters nains | Hamsters syriens | Gerbilles | Souris domestiques | Rats domestiques

Les rats domestiques

D’où sont-ils originaires et où vivent-ils ?

Un grand livre pourrait être écrit au sujet des rats dont différentes variétés ont conquis en quelques siècles - et en compagnie de l’homme - l’ensemble de la planète. Une grand partie de leur étrange histoire serait inconcevable sans l’homme ; quant à l’histoire de l’homme, elle aurait suivi un tout autre cours sans les rats. Quelques-unes seulement des nombreuses variétés de rats ont rejoint la communauté de l’homme. Le rat domestique descend du rat brun. On ne sait pas depuis quand le rat est devenu un animal domestique. Les scientifiques sont d’avis que « le rat apprivoisé » existe déjà depuis environ 1500 avant Jésus-Christ. Le rat brun est originaire des steppes d’Asie et probablement du nord de la Chine et de Mongolie, où il vit encore dans des terriers. L’on sait que le rat brun vivait en Europe au Moyen Age. Les rats albinos et de couleur sont mentionnés dans la littérature du 17ème siècle. L’élevage des rats était important en Angleterre, au 18ème siècle, où ces animaux étaient utilisés dans des combats contre des terriers à courtes pattes. Les rats présentant des couleurs particulières ont été sélectionnés. C’est ainsi qu’ils ont été présentés dans des expositions. Les laboratoires ont également fourni des rats de couleurs particulières. Les rats adaptent leurs activités principales aux circonstances dans lesquels ils sont élevés, mais sont, en principe, actifs la nuit.

 

Dans quel habitat un rat domestique se sent-il à l’aise ?

Les cages destinées aux chinchillas ou aux écureuils – 40 à 60 cm de largeur x 60 cm de longueur x 100 cm de hauteur - sont les mieux adaptées. Le bac situé dans la partie inférieure est plus profond et l’ouverture de la porte est plus large. Le rat doit disposer de planches reposoirs, d’une maison pour dormir et de matériel pour grimper. Les rats sont sensibles aux affections des voies respiratoires : la cage ne doit donc pas être exposée aux courants d’air. Font également partie de l’équipement standard : une mangeoire solide ne pouvant être rongée et une bouteille pour l’eau. Le rat apprécie toutes sortes de jouets. Il est conseillé de les remplacer régulièrement pour que le rat puisse faire de nouvelles expériences. La litière se compose de matériel non poussiéreux : les animaleries vendent des copeaux de hêtre et un choix varié d’autres matériaux de litière. Il convient de s’informer, car de nouveaux matériaux apparaissent sans cesse sur le marché. Le foin ne dégageant pas de poussière, les rognures de papier, les morceaux d’étoffe, etc. peuvent servir à la construction du nid. Les rats grimpent, font de l’escalade, marchent, sautent et creusent, rongent, cherchent leur nourriture, etc. En cage, ils doivent pouvoir faire la même chose.

La reproduction des rats.

Les rates mettent beaucoup de petits au monde. La maturité sexuelle est atteinte à l’âge de 6 semaines, cependant il est préférable d’attendre que les animaux soient âgés de 14 à 16 semaines avant d’en faire l’élevage. La femelle est en chaleur tous les 4 à 5 jours. La gestation dure de 21 à 23 jours et, au moment de la naissance, la femelle n’est plus aussi douce qu’à l’habitude. Laissez-la tranquille et faites attention à vos doigts lorsque vous ouvrez la cage. Lorsque les petits grandissent, ce comportement de protection disparaît tout seul. Dans certains cas, on peut voir que la rate doit mettre bas ; ses mamelles sont vraiment visibles ; parfois cependant, rien n’est visible. Le nombre des petits peut varier de 6 à 16 selon les portées. Les petits doivent rester 4 à 5 semaines auprès de leur mère. Il est préférable de séparer ensuite les sexes. Lorsque les rats vivent en groupe, on remarque que les mères s’occupent de l’ensemble des petits et qu’elles les allaitent tous. De cette façon, les chances de survie du groupe sont plus importantes.

 

Caractéristiques.

Les rats sont des animaux domestiques pouvant parfaitement être élevés par les enfants ou les adultes. Ils se laissent facilement apprivoiser et viennent manger dans la main. Une fois apprivoisés, ils apprécient la compagnie de celui qui les soigne. Ils sont intelligents et apprennent facilement toutes sortes de tours. Dans la nature, les rats vivent en grands groupes familiaux. Ce sont des animaux sociables et il est donc recommandé d’acheter au moins deux rats. Si, pour telle ou telle raison, vous ne pouvez élever qu’un seul rat, il conviendra de l’occuper quelques heures par jour. Il est aisé de distinguer les sexes : les testicules des mâles sont déjà très visibles au bout de 4 semaines ; de plus, l’espace situé entre le sexe et l’anus est plus large que chez la femelle. Celle-ci présente d’ailleurs deux rangées de mamelles. Un mâle adulte pèse environ 600 grammes et la femelle est un peu plus légère : 400 grammes environ. Les femelles sont un peu plus hargneuses que les mâles. Il existe toujours une certaine hiérarchie dans les groupes de rats. Certains rats ont un pelage normal, d’autres sont nus et d’autres encore présentent un pelage de type Rex. Les rats Dumbo sont actuellement très populaires : ces rats ont les oreilles implantées plus bas. Les rats existent en de nombreuses et remarquables couleurs dont l’éventail ne fait que s’élargir. Leur corps mesure environ 24 cm de long et leur queue environ 20 cm. Leur poil est un peu rude au toucher, certains poils longs faisant saillie. L’espérance de vie d’un rat n’est cependant pas très longue : ils vivent de deux à trois ans.

 

 

Le menu journalier.

Les rats sont omnivores, ce que nous prouve, en particulier, leur dentition. A l’état sauvage, les rats ne sont pas difficiles en matière de nourriture et mangent presque tout. Il est donc recommandé de leur donner une nourriture aussi variée que possible. Il existe des menus pour rats très équilibrés sur le marché, cependant il est possible d’ajouter des fruits, des légumes, des noix, etc. Veillez à ce votre rat ne prenne pas trop de poids. La nourriture de cet animal doit être principalement composée de glucides. Les graisses et les protéines ne doivent constituer qu’un faible pourcentage de l’ensemble du menu. Lorsque l’animal reçoit une alimentation mixte, il convient de veiller à ce qu’il mange tout son repas et non pas seulement les friandises. Les restes de nos repas ne conviennent pas aux rats. Donnez-leur, de préférence, de la nourriture fraîche et non avariée. Les fruits trop mûrs, les légumes avariés et les produits périmés à base de graines peuvent être nocifs. Les rats ne « savent » pas du tout ce qui est bon pour leur santé, cette tâche incombe à celui qui le soigne. Un complément alimentaire peut être fourni sous la forme de branches d’arbres fruitiers, de hêtre, d’érable ou de noisetier. Les os à moelle sont bons à ronger et assurent un apport en calcaire. On peut donner au rat une petite quantité de crème acide, de fromage blanc, de yaourt ou de fromage jeune à pâte dure, à intervalle de quelques jours. Il est superflu d’ajouter des vitamines et des minéraux lorsque l’alimentation est complète. Le rat doit disposer d’une bonne quantité d’eau dans un bac ou une bouteille. Remplacez l’eau tous les jours.

 

 

Veillez à sa santé.

Les rats peuvent, hélas, tomber malade ou souffrir de parasites. Certaines maladies sont héréditaires. N’attendez pas trop longtemps lorsque vous remarquez les premiers symptômes pathologiques. Le métabolisme des petits animaux domestiques est, en effet, rapide. Ils vivent « plus rapidement » que les humains et leurs maladies se développent plus vite. En cas de maladie, consultez un vétérinaire connu pour son expérience spécifique dans le domaine des maladies du rat. Ces animaux souffrent également d’affections parasitaires qui se déclarent sous forme de plaques cutanées dépourvues de poils et couvertes de croûtes. Ces symptômes peuvent être causés par des mites, des tiques ou des puces. La mycose est une autre maladie parasitaire. Elle atteint le rat, mais aussi les humains, et est très contagieuse. Parfois les rats souffrent de vers. Tous ces problèmes se soignent facilement. Les rats sont parfois enrhumés, une affection qui peut devenir chronique. Il est alors nécessaire de prodiguer des soins immédiats. Tenez compte de ce que les rats sont parfois allergiques à la poussière. Les problèmes de dentition touchent le rat, comme tous les rongeurs. Le rat a des problèmes de mastication lorsqu’il souhaite manger, mais ne le peut pas.