Cocini
Cochons d'inde | Hamsters nains | Hamsters syriens | Gerbilles | Souris domestiques | Rats domestiques

Les hamsters syriens

D’où sont-ils originaires et où vivent-ils ?

Il existe plus de 20 sortes de hamsters de différentes tailles. Le hamster syriens, également appelé hamster doré, est un animal de taille moyenne (12-15 cm). Il a été décrit pour la première fois en 1797 dans le livre “The Natural History of Aleppo”, (Alep est une ville située au nord de la Syrie). En 1930, ces hamsters ont été trouvés dans la nature et élevés avec succès en laboratoire. On les élevait pour étudier leur reproduction et leurs habitudes alimentaires. Ils sont devenus populaires en tant qu’animaux domestiques en 1945. L’élevage a permis de créer des variétés de différentes couleurs au pelage varié, ce qui fait que le hamster syriens est devenu un animal domestique populaire, qui est, de plus, facile à soigner. Il vit depuis toujours au Moyen-Orient et dans les régions semi désertiques d’Asie mineure.

Dans quel habitat un hamster syriens se sent-il à l’aise ?

Il est de règle de n’héberger qu’un seul hamster dans une cage. Dans la nature, cet animal vit également en solitaire. Ce hamster doit, en premier lieu, disposer d’un habitat correct et suffisamment grand, au sec, non exposé aux courants d’air ou à la lumière directe du soleil. Les hamsters sont des champions de l’évasion et doivent être hébergés dans une cage bien fermée ou un aquarium muni d’un couvercle. Il est nécessaire de bien ventiler l’habitat pour éviter les infections pulmonaires dues aux émanations d’urine. La demeure doit être aménagée de telle sorte que le hamster puisse grimper, creuser et faire de l’escalade. La litière se compose de copeaux de bois recouverts de rognures de papier et de foin. Le hamster doit disposer d’une petite maison pour dormir et d’une roue dans sa cage. Pour transporter ou nettoyer la cage, il est conseillé de placer le hamster dans une boîte de transport en plastique munie d’un couvercle qui ferme bien. Les dimensions minimales de la cage sont 50x30x30 cm (Lo x La x Ha), cependant il est préférable de fournir à l’animal un habitat plus grand, car il est très actif. Les cages présentant divers étages conviennent également très bien aux hamsters. Donnez à l’animal suffisamment de jouets et de matériel lui permettant de se dissimuler.

 

Caractéristiques.

Le hamster emmagasine et transporte sa nourriture dans ses caractéristiques bajoues. Le mot hamster tire son origine du mot allemand « hamstern »(individu qui amasse). Il présente également des glandes caractéristiques situées au niveau des hanches, sous forme de plaques humides et foncées ou même dépourvues de poils au niveau des flancs. Ce sont des glandes de marquage de territoire. Les hamsters syriens savent très bien creuser et assez bien grimper. L’odorat et l’ouïe sont bien développés. Quant au sens de la vue et de la profondeur, il est beaucoup moins développé. Il convient de veiller à ce que le hamster ne fasse pas de chutes. L’animal est surtout actif la nuit ou au crépuscule. Il dort presque toute la journée. Le hamster adulte vit en solitaire. La formation de groupes est inéluctablement source de bagarres. La température ambiante ne doit pas baisser - l’hiver - en dessous de 10 degrés, le hamster risquerait alors d’être transi (hibernation). Les hamsters atteignent en moyenne l’âge de 1 à 3 ans. Ils peuvent mordre lorsqu’ils ne sont pas manipulés correctement ou sont brutalement réveillés dans la journée. Les hamsters sont des animaux curieux, ils apprécient l’attention qu’on peut leur donner, mais apprécient aussi d’être laissés en paix. Ils peuvent être caressés, mais avec modération. La couleur de la dentition est jaune ocre et les incisives poussent souvent en forme de V.

 

 

La reproduction des hamsters syriens.

Le Hamster syriens peut se reproduire tout au long de l’année. Cependant le succès d’un élevage dépend de la température ambiante et du nombre d’heures de lumière solaire. Les hamsters sont sexuellement matures à l’âge de 12 semaines. La femelle est en chaleur tous les 4 jours : le dos raidit et la queue à la verticale, elle se présente alors devant le mâle. Durant les autres jours, elle n’acceptera pas la présence du mâle. Placez toujours la femelle dans la cage du mâle pour l’accouplement. Faites-le de préférence le soir. Intervenez dès que les animaux risquent de se battre et retirez la femelle de la cage du mâle. Attention à vos mains. Renouvelez la tentative le soir suivant. La gestation dure 16 jours. Au moment de la naissance et dans les jours qui suivent, la mère doit pouvoir être au calme : elle risquerait, en effet, de manger ses petits si elle se sentait menacée. Une nichée compte, en moyenne, de 6 à 8 petits. Ils peuvent quitter leur mère au bout de 4 à 5 semaines et mener une vie autonome. Avant de faire de l’élevage, sachez où vous allez placer tous les petits ; ceux-ci sont parfois nombreux et il n’est pas toujours facile de leur trouver de nouveaux maîtres.

 

Le menu journalier.

Les hamsters syriens sont des omnivores : leur menu composé de plantes et de graines est souvent complété par des protéines animales. L’alimentation de base peut se composer d’un mélange complet pour hamsters. Le besoin en nourriture peut fortement varier d’un animal à l’autre. Il mange environ 10-20 grammes d’aliments par jour. Certains hamsters adorent manger une cuillère à thé de yaourt ou de fromage blanc (très bon pour leur flore intestinale). Veillez à ce que l’animal dispose de suffisamment de matériel à ronger pour entretenir sa dentition : bloc à ronger, biscuit pour chien, croûte de pain sec, gressin, branches, noix, etc. Il convient de modérer les friandises pour éviter que le hamster ne délaisse trop sa nourriture de base. Le hamster emmagasine sa nourriture dans des « cachettes secrètes » qui doivent être contrôlées avant de lui fournir une nouvelle nourriture. Il ne doit jamais manquer d’eau fraîche et il est conseillé de placer une bouteille dans sa cage.

Comment manipuler un hamster ?

Les hamsters apprivoisés peuvent être « enserrés » avec les deux mains. Placez l’animal dans la paume de la main et placez l’autre main (comme pour le protéger) dur le dos de l’animal, afin qu’il ne puisse pas sauter ou tomber. Il est également possible de l’enserrer des deux mains et de la déposer dans un bac. Les animaux moins apprivoisés ou anxieux peuvent être soulevés par la peau du cou entre le pouce et l’index. Il est parfois nécessaire de porter des gants pour éviter les morsures.

 

Veillez à sa santé.

Bien que leur espérance de vie soit réduite, les hamsters nains sont des animaux vigoureux, en bonne santé et peu sensibles aux maladies. Cependant certaines pathologies peuvent apparaître. Nous donnons ici certains conseils permettant de les reconnaître. Les symptômes pathologiques communs pouvant être observés sont les suivants : inertie, apathie, dos recourbé, perte de poids, manque d’appétit, pelage en mauvais état, respiration irrégulière, tendance à boire beaucoup et pelage mouillé sous la queue (diarrhée). L’atmosphère dans l’habitat du hamster peut nous en dire long. Celui-ci doit sentir bon. Beaucoup de pathologies peuvent être évitées en respectant une bonne hygiène dans la cage et son environnement, et en prodiguant de bons soins à l’animal. L’administration d’une alimentation correcte est également d’importance capitale. En cas de maladie, consultez un vétérinaire connu pour son expérience spécifique dans le domaine des maladies du hamster.